Rechercher

POURQUOI (ET COMMENT MÉDITER LA BIBLE ?


Dans ses Pensées, le philosophe Pascal (1623-1662) déduit de ses observations du genre humain que « tout le malheur de l’homme vient d’une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos dans une chambre ». L’homme, face à son angoisse de la mort, cherche sans cesse à se « divertir», autrement dit à détourner son esprit des sujets fondamentaux. Les guerres, les jeux vidéo, ou encore la dépendance aux réseaux sociaux sont autant d’exemples de « divertissement » dans la perspective pascalienne réactualisée à l’aune de notre époque.


Qu’est-ce que la méditation biblique ?


Plusieurs passages des Écritures, et notamment les Psaumes, nous éclairent sur la méditation. Ainsi le psalmiste déclare-t-il dans le tout premier psaume : « Heureux l’homme qui ne suit pas le conseil des méchants (…) mais qui trouve son plaisir dans la loi de l’Eternel et la médite jour et nuit » (Ps 1) Le verbe hébreu « hagah » (הַגַה) recouvre plusieurs verbes français comme «méditer, dire, penser, célébrer, annoncer, proclamer, soupirer, gémir»


Depuis la venue du Christ sur la terre, nous pouvons dire que la méditation consiste à se remémorer en tout temps les paroles et les œuvres du Christ pour les graver dans notre cœur, et en trouver, aidés de l’Esprit Saint, l’application heureuse dans notre vie quotidienne.


Comment méditer ?


La méditation biblique demande deux prérequis : le premier est de lire sa Bible ; le deuxième est de comprendre ce qu’on lit. Cette activité, bien que personnelle, est donc à relier à une vie communautaire afin de recevoir l’enseignement éclairé de ceux qui comprennent déjà le sens des Ecritures. On peut penser ici à la rencontre de l’apôtre Philippe et du néophyte éthiopien dans les Actes des apôtres (Ac 8,30-31). Le néophyte accepte l'aide de Philippe pour comprendre le livre d'Esaïe.


Quelle que soit votre méthode de lecture, sur papier ou via une application, vous avez la possibilité de surligner les passages qui font plus particulièrement écho en vous lors de votre lecture. À l’issue de votre lecture, sélectionnez un passage de quelques versets que vous méditerez au long de la journée. Il peut s’agir d’une Parole de Dieu, d’un événement ou encore du comportement d’un homme ou d’une femme qui vous a touché. Voici une méthode simple que vous pouvez adopter pour méditer :


Invoquez l’Esprit Saint pour qu’il vous éclaire et vous donne la sagesse.


Relisez, si possible tout fort, le passage que vous avez sélectionné.


N’hésitez pas à le répéter plusieurs fois lentement.


Conversez avec vous-même. Qu’est-ce que l’Esprit Saint veut me dire personnellement ? Qu’est-ce que j’apprends sur Dieu et sur ses œuvres dans ce passage ?


Réfléchissez à l’application concrète dans votre vie. Qu’est-ce que Dieu veut faire en moi par cette parole ?


Tout au long de la journée, vous pouvez repenser au passage médité, tout en laissant cette parole agir en vous et vous transformer.


Les bienfaits de la méditation biblique


Pratiquée régulièrement, la méditation biblique apporte beaucoup de bienfaits. Elle nous permet d’expérimenter la présence de Dieu au sein de notre quotidien et de nous laisser « transformer par le renouvellement de notre intelligence », selon les termes de l’apôtre Paul (Rm 12, 2).


A une époque où Internet nous plonge dans le virtuel et devient pour beaucoup un lieu de vie, la méditation biblique a ceci de sain qu’elle nous enracine dans la concrétude de notre vie considérée à l’aune des Ecritures. Elle nous ancre dans la Parole de Dieu au-delà des aléas et épreuves de la vie. « Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point » ( Mt 24,35). Enfin, si l'on en croit le psalmiste, elle nous rend heureux!


Alors pourquoi s'en priver ?

72 vues

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • Instagram